Accueil > Catalogue > Ouvrage  Retour

Bernadette a disparu

Maria SEMPLE

La mère de Bee a disparu. Pour la retrouver il faut réunir les pièces du puzzle : lettres, emails, témoignages... En chemin, on découvre combien Bernadette est fantaisiste, névrosée, féroce et fragile, et surtout combien sa fille l'adore et la comprend.

Paralysée par son propre génie, asociable, trop originale et trop angoissée pour la petite ville ou elle a atterri, Bernadette se sent de plus en plus enfermée. Alors elle fuit Seattle et ses mères de famille proprettes jamais à court de muffins, son mari gourou chez Microsoft dont l'esprit trop cartésien ne parvient plus à la comprendre, et son passé glorieux d'architecte visionnaire montée trop haut trop vite et que la chute a laissée bancale. Tout a commencé quand Bee, brandissant son bulletin de notes, a réclamé la récompense qu'on lui avait promise : un voyage en famille en Antarctique ! Mais, au moment de partir, les névroses de Bernadette la rattrapent. Au pied du mur, elle disparaît. Sur les traces de sa mère, Bee découvre dans son courrier une montagne de secrets. La part d'ombre que toute mère cache à sa fille. À chaque page, Bee la découvre un peu plus géniale et imparfaite.
Rythmé, plein d'esprit, d'humour et de tendresse, et absolument impossible à lâcher, Bernadette a disparu est un bijou satirique à la composition parfaite

"Les personnages de Bernadette a disparu ont beau souffrir, Maria Semple a tellement d'esprit et de recul qu'elle réussit quand même à rendre leur histoire hilarante. J'ai lu ce livre à toute allure et avec un plaisir totalement insouciant."
Jonathan Franzen

03 Janvier 2013
ISBN 9782259217309
384 pages

21 €


Ses ouvrages

Biographie

Maria SEMPLE

Maria Semple a travaillé pour la télévision à Los Angeles avant de se consacrer à l'écriture. Son premier roman, Bernadette a disparu (Plon, 2013 ; 10/18, 2014), a connu un vif succès en France.

La presse en parle

Elle

Des répliques implacables, un humour offensif, une écriture inventive dynamisent cette comédie familiale. Jubilatoire de bout en bout.

Le Magazine Littéraire

De l'humour, du rythme, des personnages attachants qui énoncent des répliques implacables, une grande inventivité dans l'écriture : il y a dans ce roman les mêmes qualités qu'on s'accorde à reconnaître aujourd'hui à de nombreuses séries télévisées.

Mediapart

A la fois roman de formation, enquête et étude sociologique, Bernadette a disparu repose sur une construction brillante et impose un regard décapant et décalé sur le monde contemporain. Bernadette a disparu est à l'image de son personnage principal, un roman singulier, barré, terriblement séduisant.

The New York Times

Bien sûr, on pourrait avoir envie de s'arrêter un moment, et d'observer l'intelligence de la construction narrative, comment chaque pièce du puzzle s'imbrique sans jamais se répéter et en apportant toujours un nouvel indice plein d'imagination. Mais pour cela, il faudrait commencer par arriver à s'arrêter de rire.

The Observer

Le roman de Maria Semple est une fable réjouissante, pleine de rebondissements, d'humour noir et d'esprit sur la création, l'autodestruction, l'Antarctique et la relation mère-fille.

RCF

Bernadette a disparu, un roman riche en rebondissements, une exploration des relations humaines qui ne laisse pas indemne, mais toujours avec humour et tendresse. Une vraie vie de famille !

Le Vif

Roman épistolaire 2.0, patchwork narratif, le roman hybride permet à Semple de jongler avec les images et les procédés. Chronique grinçante d'une bourgeoisie de Seattle qui noie son ennui dans les réunions de parents et les bonnes intentions, visite de l'envers de l'utopie merveilleuse de Microsoft, comédie de moeurs gentiment hystérique, thriller sur fond de dysfonctionnements familiaux, Bernadette a disparu est un roman rythmé, réjouissant et ludique qui, loin des grandes profondeurs intellectuelles ou sensibles, se consomme -Franzen le disait- d'une seule traite.