Accueil > Catalogue > Ouvrage  Retour

D.

Robert HARRIS
Traduit par Natalie ZIMMERMANN

Ils ont menti pour protéger leur pays. Il a dit la vérité pour le sauver.
Un roman historique captivant dans le Paris de la Belle Époque par l'auteur de Fatherland.

Paris, janvier 1895. Par un matin glacial, un officier de l'armée, Georges Picquart, assiste devant vingt-mille personnes hurlant « À mort le juif ! » à l'humiliation publique d'un capitaine accusé d'espionnage : Alfred Dreyfus.

Picquart est promu : il devient le plus jeune colonel de l'armée française et prend la tête de la section de statistique – le service de renseignements qui a traqué Dreyfus.
Dreyfus, lui, est condamné au bagne à perpétuité sur l'île du Diable, il n'a le droit de parler à personne, pas même à ses gardiens, et son affaire semble classée pour toujours.

Mais, peu à peu, Picquart commence à relever des éléments troublants dans l'enquête, tout en lisant les lettres de Dreyfus à sa femme dans lesquelles celui-ci ne cesse de clamer son innocence. Et quand le colonel découvre un espion allemand opérant sur le sol français, ses supérieurs refusent de l'écouter. En dépit des avertissements officiels, Picquart persiste et va se retrouver lui aussi dans une situation délicate.

05 Juin 2014
ISBN 9782259220439
496 pages

22 €


Ses ouvrages

Biographie

Robert HARRIS

Robert Harris est né à Nottingham en 1957. Il a été journaliste à la BBC, puis à l'Observer et au Sunday Times, activité pour laquelle il a reçu, en 1992, le titre d' "éditorialiste de l'année". Il a publié cinq essais dont deux biographies politiques, puis s'est tourné vers la fiction. Il est l'auteur des déjà célèbres Imperium, Pompéi, Archange, Enigma et Fatherland. Ses romans se sont vendus à plus de dix millions d'exemplaires et ont été traduits en trente-trois langues. Il vit dans le Berkshire, en Angleterre, avec sa femme et leurs quatre enfants. En 2010, son roman L'homme de l'ombre est adapté au cinéma par Roman Polanski (The Ghost Writer) et pour lequel Polanski et Harris ont reçu le César du meilleur scénario. Paul Greengrass, réalisateur de La Vengeance dans la peau, adaptera L'Indice de la peur en 2012.

La presse en parle

Télérama
« S'appuyant sur une sérieuse documentation, le roman de Robert Harris est palpitant, tissé de félonie et de courage, de politique et de forfaitures machiavéliques. »
Le Point
« Robert Harris, lancé sur "L'Affaire", en fait un palpitant roman d'espionnage. [...] On a beau connaître la fin, on n'en vibre pas moins pour le combat de [Georges Picquart]. »
Lire
« Robert Harris réussit avec D. un trépidant roman-feuilleton, dont le suspense va au-delà de l'issue judiciaire. Saisissant remarquablement les rancoeurs de l'époque et le basculement du siècle, l'auteur décrit surtout l'obstination d'un individu, tenu par sa conscience. »
Historia
« Robert Harris, un maître du suspense au coeur de l'affaire Dreyfus. [...] Un polar haletant et riche en rebondissements. [...] C'est avec enthousiasme que l'on se replonge dans cette affaire vieille de cent vingt ans. »
Marianne
« Harris est beaucoup plus qu'un fabricant de thrillers : il met en scène le combat d'un homme avec sa conscience. On peut mettre un A à D. »
 L'Express
« Le romancier britannique Robert Harris revient avec brio sur la célèbre affaire. Dans les pas d'un héros oublié : Georges Picquart, le militaire qui a permis d'innocenter le capitaine. »
Le Journal du Dimanche
« Robert Harris raconte une affaire d'espionnage, un scandale politique, une erreur judiciaire, un combat d'hommes sur fond d'antisémitisme. D. est un roman passionnant aussi par l'atemporalité de ses questions. Le parti pris de Robert Harris éclaire l'Affaire sous un angle différent et méconnu. Un déchirement brûlant entre ordre et morale. »
France Info
« Vous allez tous vous ruer sur ce roman... Votre livre de l'été. »
Ouest France
« L'affaire Dreyfus revisitée. »
Slate
« Picquart, le héros oublié de l'affaire Dreyfus, ressuscité par un roman. »
Midi Libre
« Robert Harris, auteur de nombreux best-sellers, restitue le climat de haine qui régnait à l'époque, la vague d'antisémitisme, le combat entre Dreyfusards et anti. Surtout, il organise un vrai suspense. »
Générations Plus
« Robert Harris nous tient en haleine dès les premières pages [et] revisite avec brio le plus grand scandale politique français de la fin du XIXe siècle. [...] La plongée dans cette France traumatisée par la défaite de 1871 est aussi fascinante que l'Affaire Dreyfus elle-même. [...] Brillant ! »