Accueil > Catalogue > Ouvrage  Retour

J'aurais pu passer à côté de ma vie

Jérôme KERVIEL, Richard AMALVY

Jérôme Kerviel se confie en exclusivité sur sa nouvelle vie depuis l'« Affaire ». Un témoignage de rédemption, de résilience et de foi d'une grande force.

« Je me suis installé pour quelques jours à Sainte-Marine afin de fouiller dans ma mémoire ce que fut ma vie avant de quitter la Bretagne. Écrire, c'est la contrainte que je me suis imposée pour comprendre ce qui a fait de moi un autre. Je prends cet exercice comme une thérapie. La marche en fut aussi une.
À mes dépens, cette fable que nous appelons l'"Affaire" est devenue une histoire publique, et l'orgueil de rétablir mon nom a décuplé l'envie de la déconstruire pour mieux la comprendre. Je mets toute mon énergie à ce qu'elle n'échappe plus à l'examen de la vérité, préalable à l'expression sereine de la justice.
Je relis de manière consciente les étapes de mon voyage inattendu. Je pose des filets pour attraper tout ce qui peut nourrir ma quête intérieure. L'aurais-je fait avant l'affaire ? En regardant ce décor paisible, je pense soudainement à tout ce qui m'est arrivé de bon depuis. Je sais que j'aurais pu passer à côté de ma vie. »

Pour la première fois, Jérôme Kerviel se confie sur sa rencontre bouleversante avec le pape François, la marche de trois mois qui a suivi en Italie, son arrestation à Menton, la prison et sa libération... Il témoigne de sa résilience et de son parcours de rédemption, un changement de vie radical ou l'Autre joue un rôle primordial.

10 Novembre 2016
ISBN 9782750912666
264 pages

17,90 €


Biographie

Jérôme KERVIEL

Jérôme Kerviel est l'auteur de L'engrenage :mémoires d'un trader (Flammarion, 2010 ; J'ai lu, 2011).

Richard AMALVY

Ancien journaliste, Richard Amalvy a été dirigeant d'ONG nationales et internationales et consultant pour des organisations intergouvernementales. Il est le président du Comité de soutien de Jérôme Kerviel.

La presse en parle

Ouest France
« Dans un second livre très personnel, l'ex-trader de la Société generale revient sur l'affaire et ses derniers développements. En parlant plus de Jérôme que de Kerviel. Comme une renaissance. »