Accueil > Catalogue > Ouvrage  Retour

L'Héritier

Joost de VRIES
Traduit par Emmanuèle SANDRON

Un tour de force littéraire éblouissant. Peut-on se jouer de l'identité ? La frontière avec l'imposture est-elle si éloignée ?

Rentrée littéraire 2017

Quand il apprend le décès de son mentor Josip Brik, le philosophe spécialiste du métadiscours sur Hitler, Friso de Vos est anéanti. Profitant de sa détresse, un certain Philip de Vries, inconnu total, occupe alors le devant de la scène, multiplie les apparitions télévisées et devient le successeur de Brik aux yeux du monde entier.

Refusant de se laisser reléguer au second plan, Friso se rend à Vienne pour un colloque, bien décidé à montrer qu'il est le seul vrai connaisseur de l'oeuvre de Brik et son unique dauphin. Mais quand on le confond avec l'imposteur, Friso décide de se prêter au jeu.

Se jouant de la culture universitaire, mêlant références littéraires et culture pop, le roman nous entraîne dans l'univers de l'intelligentsia internationale ou la réalité compte moins que ce qu'on en dit. Une satire universitaire cinglante, un conte absurde extrêmement érudit.

Joost de Vries nous offre un grand roman, avec des scènes en miroir ou en poupées russes, des jeux d'identité en cascade, un nombre incroyable de références historiques et littéraires. Un conte absurde extrêmement érudit, fin, intelligent et maîtrisé.

« Quand le plus grand talent se trouve chez le plus jeune des auteurs... Ironique, postmoderne, raffiné et intellectuel comme seule la bonne littérature peut l'être. Un écrivain qui peut tout emporter sur son passage. »
NRC Handelsblad

« Un roman de classe internationale. »
Le jury du Golden Book Owl

« La force de ce roman réside dans le naturel avec lequel Joost de Vries nous entraîne dans un conte absurde ou sa plume frivole et imagée nous porte jusqu'à une conclusion réussie. »
8 Weekly

07 Septembre 2017
ISBN 9782259249508
320 pages

20,90 €


Biographie

Joost de VRIES

La presse en parle

Le Monde
« Premier roman virtuose »
Livres Hebdo
« Le nouveau roman de Joost de Vries, le plus doué des jeunes romanciers néerlandais, est une formidable réussite qui touche à tous les genres (roman d'espionnage, "campus novel", comédie sophistiquée) avec un égal bonheur pour mieux les pervertir. [...] De Vries mène son affaire en virtuose, porté par son sens allègre du romanesque. »
Le Figaro Littraire
« Le jeune romancier met tout son talent, inventif et malicieux, à nourrir une fable à l'écriture faussement désinvolte et propre à faire grincer les dents de ceux qui s'y retrouveraient. »
Transfuge
« Joost de Vries signe un roman drôle et réflexif. La relève postmoderne est arrivée, et elle est d'Amsterdam.»
Psychologies Magazine
« C'est irrésistiblement drôle et brillant. Un digne fils de David Lodge! »
La Liberté (Suisse)
« Un nouveau venu qui manie la plume avec beaucoup de classe, une satire étourdissante. La machine romanesque mise en place par de Vries roule à plein régime. »
Transfuge
« Le livre le plus drôle de cette rentrée littéraire. »
La Vie
« Dans une fiction drôle et grinçante, le prodige néerlandais Joost De Vries interroge notre rapport à l'histoire. »
Air France Madame
« Un roman instruit et déjanté. »
Le jury du Golden Book Owl
« Un roman de classe internationale. »
NRC Handelsblad
« Quand le plus grand talent se trouve chez le plus jeune des auteurs... Ironique, postmoderne, raffiné et intellectuel comme seule la bonne littérature peut l'être. Un écrivain qui peut tout emporter sur son passage. »
De Morgen
«L'Héritier est un tourbillon littéraire ... De Vries passe d'un genre à un autre, du roman d'espionnage espiègle au campus novel féroce. »
8 Weekly
« La force de ce roman réside dans le naturel avec lequel Joost de Vries nous entraîne dans un conte absurde ou sa plume frivole et imagée nous porte jusqu'à une conclusion réussie. »
Knack Focus
« L'ouvrage de Joost de Vries est autant un roman d'idées sans compromis qu'une satire sociale. »