Accueil > Catalogue > Ouvrage  Retour

Les grands garçons

Valls, Montebourg, Hamon...

Claude ASKOLOVITCH

L'histoire d'une alliance générationnelle et d'une désillusion brutale mais aussi l'histoire de garçons grandis sous Mitterrand et Jospin, de parcours parallèles, de deux brutalités dissidentes, qui aujourd'hui s'affrontent. De la pure politique dans un pays assiégé.

Les grands garçons sont arrivés au pouvoir quand leur meilleur moment était passé, après avoir gaspillé trente ans de jeunesse dans les marécages du Parti socialiste.
Ce livre est l'histoire d'une génération perdue d'un socialisme aux abois. Tous sont tombés. Peillon le philosophe apparatchik, ayant perdu la violence et la politique. Montebourg le fl amboyant, trop beau pour résister aux brutes. Hamon le rédempteur, qui voulait relever le socialisme, mais ne résiste jamais à une obligation tactique... Est-ce leur faute s'ils sont adultes en un temps ou la gauche a épuisé ses illusions et son droit à trahir ?
Seul Valls survit, qui se croit plus fort que ce qu'il fait, qui rencontre le besoin d'ordre du pays, qui prêche les temps modernes et le libéralisme, qui se pense parfois l'ultime garant de la République dans un quinquennat de vaudeville...
Voici leurs jeux, leurs grands mots, leurs tactiques et leurs sources. Pour comprendre la gauche, et ce qu'elle ne sera plus.
Et Hollande, ce politicien qu'ils auront subi toute leur vie adulte, qu'ils méprisent mais qui les a vaincus, si souvent, qui les a nommés, les regarde en marionnettiste amusé, ayant tout perdu sauf le don de les détruire.

22 Janvier 2015
ISBN 9782259229715
216 pages

14,90 €


Biographie

Claude ASKOLOVITCH

Claude Askolovitch est éditorialiste sur iTélé après avoir travaillé au Nouvel Observateur, au Journal du Dimanche, au Point, àMarianne et àEurope 1. Prix Décembre 1999 pour Voyage au bout de la France, Le Front national tel qu'il est, il a écrit la biographie de référence de Lionel Jospin, Lionel, et un livre d'entretiens avec Manuel Valls, Pour en finir avec le vieux socialisme? et être enfin de gauche.