Accueil > Catalogue > Ouvrage  Retour

Mille excuses

Jonathan DEE
Traduit par Elisabeth PEELLAERT

Le nouveau roman de l'auteur des Privilèges, vendu à plus de 60 000 exemplaires et acclamé par la presse.

Helen, Ben et Sara forment une famille en apparence parfaite : mère et épouse dévouée, pré-adolescente normalement dysfonctionnelle, mari associé dans un cabinet d'avocats... Plus pour longtemps. En un après-midi, Ben fait tout voler en éclats.
Parachutée dans Manhattan, Helen, seule avec sa fille, doit regagner son indépendance. Par hasard elle se découvre alors un talent insoupçonné : amener même le plus arrogant des hommes de pouvoir à s'excuser. Mais la rédemption s'avère plus aisée dans sa vie professionnelle que personnelle...
Face aux scandales toujours plus sombres qu'on lui demande de résoudre, au naufrage de son mariage et à la distance qui se creuse avec sa fille, Helen va éprouver ses forces, ses désirs et sa propre capacité à pardonner.

Observateur de génie de la société américaine et de ses jeux de dupe, Jonathan Dee excelle aussi à décrypter le couple et ses usures, pour nous livrer ici un portrait féroce et percutant de notre désir collectif de vérité.

03 Avril 2014
ISBN 9782259221597
288 pages

21 €


Ses ouvrages

Biographie

Jonathan DEE

Jonathan Dee écrit pour le New York Times Magazine, la revue Harper's et la Paris Review. Il enseigne à l'université de Columbia. Les Privilèges, son premier roman publié en France en 2011, a reçu le prix Fitzgerald. Il a également été désigné comme la découverte étrangère de l'année par le magazine Lire et l'un des vingt-cinq meilleurs livres de l'année par Le Point. Avec La Fabrique des illusions, Jonathan Dee continue de dévoiler la palette de ses talents. À rebours de la vogue des romans d'anticipation, il revient sur les pas du monde d'images qui a accouché des désillusions d'aujourd'hui. Cette Amérique-là est la sienne, cette culture est son patrimoine, celle qui baigne toute une génération d'auteurs, de Jeffrey Eugenides à Don DeLillo et Richard Russo.

La presse en parle

Le Point
« Dee... vin. Jonathan Dee est un écrivain suprêmement intelligent, [...] l'un des meilleurs décrypteurs de l'Amérique contemporaine. Mille Excuses, une fable brillante qui confirme que nos vies privées se confondent de plus en plus avec une entreprise de relations publiques »
Pages des Libraires
« Acéré, ce roman est une nouvelle réussite d'un des grands écrivains américains contemporains. L'auteur s'ouvre à une narration percutante [et] agence avec une mécanique parfaitement huilée les rebondissements et les surprises. Il laisse son lecteur dans l'expectative jusqu'aux dernières pages [...] pour un nouveau tour de force littéraire. »
 L'Express
« C'est bien Dee ! Un style au scalpel qui fait mouche. Mille excuses est l'oeuvre, féroce et captivante, d'un moraliste subtil. »
Le Parisien
« Plein de belles surprises, ce roman sur le pardon se lit comme un thriller. Épatant. »
Les Inrockuptibles
« En matière de scénario, de twists et de fausses pistes, Dee est expert. »
Le Magazine Littéraire
« Confession, absolution, et bien sûr, cette rédemption si chère aux Américains, pas si facile de construire un roman autour de ces concepts sans tomber dans le cliché. C'est pourtant ce à quoi s'est brillamment essayé Jonathan Dee. »
Femme Actuelle
« Au travers de cette implosion familiale, l'ultra-talentueux Jonathan Dee aborde le thème de l'envahissante repentance américaine. L'écriture est fine, puissante, virtuose ! Dee met les pieds dans le plat. Il prend à bras le corps la subtile réalité, sous le signe de l'efficacité, et de la perspicacité. Quel bonheur, quel privilège d'être happé par un livre ! »
Version Femina
« Jonathan Dee décrypte la société américaine avec humour, subtilité et une joyeuse cruauté. »
Glamour
« Entre scandale, carrière et maternité Jonathan Dee continue de radiographier la bourgeoisie US et signe ici un portrait de femme moderne à l'ambiguïté déroutante. »
Blogs Mediapart
« Bûcher des vanités, plongée dramatique et sarcastique dans notre ère du storytelling, Mille excuses est de ces romans qui pourraient paraître simples mais prennent en tenaille les contradictions de nos quotidiens : le mensonge, la honte, les petits arrangements avec la vérité. Romancier de l'ironie comme arme, c'est par la fiction que Jonathan Dee interroge la notion même de fiction et sa fonction dans nos sociétés hypermédiatiques. À travers la trajectoire d'une famille, c'est, " en résumé, toute l'histoire de l'Amérique ". Et, sans doute aucun, la nôtre. »
Transfuges
« Un brillant roman sur la communication des puissants et leur singulière faculté à la contrition publique et médiatique, L'auteur des Privilèges nous plonge dans un Manhattan dominé par un jeu de dupe. »
Chronicart
« Roman à la fois drôle [...] et profond sur ce thème finalement très actuel : le culte de la contrition [...] revers inquisiteur du culte de la transparence et de la vérité. »
La Charente Libre
«Mille excuses est un livre très attachant. Jonathan Dee y fait preuve d'un art consommé de l'ellipse. »