Accueil > Catalogue > Ouvrage  Retour

Quand l'Etat tue la Nation

Robin RIVATON

Aujourd'hui, la France est en voie de désagrégation. Contrairement à ce qu'affirme une génération d'intellectuels en mal de combats, le coupable ce n'est pas la Nation mais l'Etat. Le combat pour la Nation est essentiel mais il ne passera pas par plus de contrôles, de frontières ou de normes.

Aujourd'hui, la France est en voie de désagrégation. Les déclinistes ne manquent pas une occasion de nous le rappeler. Ils recensent les défaites multiples qui ont condamné notre pays, ici une révolution libertaire, là une dépression généralisée, quand ils ne pointent pas directement du doigt une partie du corps social comme responsable de nos malheurs.
C'est un raccourci bien séduisant d'incriminer la Nation, de la présenter raciste les soirs d'élections, antisémites au fil des émissions, dépressive tout au long de l'année. La France est fragmentée, a perdu en cohésion mais ce n'est pas parce que les Français ont égaré leurs valeurs. Contrairement à ce qu'affirme une génération d'intellectuels en mal de combats, le coupable, ce n'est pas la Nation mais l'Etat.
La Nation peut sembler affaiblie ou anémiée mais il ne lui faut qu'une occasion pour reprendre vie. C'est l'Etat impotent, démissionnaire dans sa politique éducative, inefficace dans sa politique de redistribution, défaillant dans sa politique d'emploi, qui est à la source de nombre de nos problèmes. L'Etat a patiemment créé la société immobile qui tue en silence toutes chances de promotion sociale, stérilise le risque et hypothèque l'avenir. Cette société immobile qui pousse à la prédation de richesses rares, dresse les uns contre les autres et désagrège.
Le combat pour la Nation est essentiel mais il ne passera pas par plus de contrôles, de frontières ou de normes.

15 Septembre 2016
ISBN 9782259249799
208 pages

15,90 €


Biographie

Robin RIVATON